Elle s'est fait attendre mais, désormais, l'immobilier connaît aussi sa révolution numérique. Des dizaines de start-up tentent aujourd'hui de simplifier, faciliter et sécuriser le quotidien de ceux qui ont un projet immobilier en tête ou qui habitent dans un appartement ou une maison. Elles sont rassemblées sous le vocable proptech, un mouvement au service de la transformation digitale du secteur de l'immobilier. "De plus en plus de proptechs sont présentes dans le secteur du logement, explique Thomas Vandenbergh, qui préside l'Innovation Board du géant belge de la construction Besix. On le voit sur le segment de la transaction immobilière, de l'investissement locatif et du syndic/gestion de l'immeuble. Mais ce sont surtout les évolutions en matière de performances énergétiques d'une maison ou d'un immeuble qui poussent à la création de ces nouveaux business. Les innovations technologiques de ces start-up vont vraiment transformer la manière de vivre ou de travailler."
...

Elle s'est fait attendre mais, désormais, l'immobilier connaît aussi sa révolution numérique. Des dizaines de start-up tentent aujourd'hui de simplifier, faciliter et sécuriser le quotidien de ceux qui ont un projet immobilier en tête ou qui habitent dans un appartement ou une maison. Elles sont rassemblées sous le vocable proptech, un mouvement au service de la transformation digitale du secteur de l'immobilier. "De plus en plus de proptechs sont présentes dans le secteur du logement, explique Thomas Vandenbergh, qui préside l'Innovation Board du géant belge de la construction Besix. On le voit sur le segment de la transaction immobilière, de l'investissement locatif et du syndic/gestion de l'immeuble. Mais ce sont surtout les évolutions en matière de performances énergétiques d'une maison ou d'un immeuble qui poussent à la création de ces nouveaux business. Les innovations technologiques de ces start-up vont vraiment transformer la manière de vivre ou de travailler." Pour bien comprendre l'apport de ces acteurs du logement 2.0, nous vous proposons de vous plonger dans une fiction de ce qui pourrait être votre quotidien d'ici peu. Une journée dans les pas d'un citadin pressé, adepte des nouvelles technologies et qui ne se sépare bien évidemment pas de son smartphone. Notre homme, on l'appellera Sébastien. Il a 32 ans, est avocat dans un cabinet situé dans le quartier européen et habite à Schaerbeek, le long du parc Josaphat. Comme nombre de ses amis, il passe 85% de son temps à l'intérieur. Une différence, néanmoins, pour Sébastien: les proptechs, belges pour la plupart, guident davantage sa vie, son côté geek lui ayant permis de prendre une longueur d'avance. Le réveil de Sébastien retentit au son de Pearl Jam. Il prend aussitôt la direction de sa douche. Grâce à Inman, une douche électronique et digitale à vocation écologique, il consomme désormais bien moins d'eau. Une demi-heure plus tard, le voilà déjà sur la terrasse partagée de son immeuble, sirotant une tasse de café. Il s'agit d'un espace commun et évolutif qui peut se transformer en cours de journée en coworking. L'horloge tourne, et le voilà parti en voiture vers son bureau. Ne disposant pas de place de parking attitrée, il est donc obligé de se connecter à l'application BePark, une solution qui gère et optimise les parkings sous-utilisés et les rend accessibles à tous. "Actuellement, il n'y a pas de problèmes de parking mais un problème d'information pour les usagers, lance Julien Vandeleene, CEO de BePark, qui compte 30.000 utilisateurs. Il faut mieux informer les automobilistes. Si nous y parvenons, nous ferons un grand pas vers une meilleure mobilité." Sébastien arrive au pas de course au bureau. Problème, il a oublié son badge. L'appli unloc (unloc.app) lui permet néanmoins de franchir la porte grâce à son smartphone. Une solution qui permet de vivre sans clés. Dans l'ascenseur qui doit l'amener au sixième étage, Sébastien en profite pour réserver via Spacewell une salle de réunion pour son rendez- vous de 10h00 de même que de vérifier s'il reste des places dans l'espace flexdesk. Ce logiciel permet de créer des espaces de travail agiles et d'optimiser la performance du bâtiment grâce à une technologie et une plateforme unique. Son client est arrivé à la réception. Pas de secrétaire mais une réception automatique gérée par Proxyclick, une solution dédiée à l'accueil des visiteurs. Une notification prévient Sébastien de l'arrivée de son client. Quelques instants plus tard, en pleine réunion, il reçoit une alerte sur son smartphone via l'application Comfy. Inquiétude: il y a du mouvement dans son appartement. Une capture photo lui permet de voir qu'il s'agit d'une fausse alerte, ce n'est que son chien qui s'ennuie. La matinée se poursuit. Les appels s'enchaînent. Une situation qui n'a pas toujours été aussi optimale: le réseau vient d'être renforcé par WaveThru, dont les vitres connectées augmentent la couverture dans le bâtiment. Une création d'AGC qui augmente isolation et connectivité. Dans le même ordre d'idée, son patron a fait appel le mois dernier à la start-up Take.Air pour améliorer la qualité de l'air et à DeltaQ pour que tous les collaborateurs bénéficient d'une température idéale. De quoi permettre d'économiser 10 à 40% d'énergie et d'émissions de CO2 en optimisant le pilotage des systèmes énergétiques d'un bâtiment. Un livreur se rend au domicile de Sébastien pour livrer ses commandes en ligne dans la boîte aux lettres intelligente Facility lockers, qu'il peut ouvrir via un code unique ou à distance avec son smartphone. Dans le même temps, Sébastien utilise Commuty pour réserver un des véhicules partagés MyMove, uniquement réservés aux locataires du bâtiment. Il prend alors la direction de Grimbergen pour rejoindre un rendez-vous business. L'entretien est bouclé en une demi-heure. Il profite alors de l'espace Workero (un réseau de bureaux partagés) situé dans le bâtiment pour réserver un emplacement durant 60 minutes et traiter quelques e-mails. Son travail est interrompu par une notification qui concerne sa grand-mère, qui réside en home. Cubigo, une appli qui facilite la gestion des maisons de repos et la communication entre familles, résidents et personnel, l'informe de nombreux cas de covid dans la maison de repos. De retour dans le bureau, Sébastien observe que les éviers sont bouchés. Heureusement, le secrétaire a déjà informé le facility manager via la plateforme collaborative Urbest et a déclaré l'incident à l'assurance via l'appli KeyPoint. Quelques minutes plus tard, le facility manager du bâtiment arrive pour déboucher les éviers. Il a toutefois également détecté à distance une fuite d'eau via Shayp, une application qui permet de gérer en temps réel les fuites dans les bâtiments et les maisons. Juste avant de rentrer à la maison, Sébastien jette un oeil à son smartphone pour superviser le chantier de rénovation qu'il coordonne pour ses parents. Grâce à l'appli Tafsquare, il a pu recruter des ouvriers très qualifiés qui louent leurs équipements sur Rentaga et achètent leurs matériaux sur Backacia, une marketplace de réemploi de matériaux et équipements de construction. Autre solution intéressante: il peut superviser la gestion financière du chantier via Smartbeam. De retour dans son appartement, Sébastien ouvre son courrier et découvre que, grâce à Trinergy, sa consommation énergétique a chuté de même que sa facture. Une belle économie de 30%. Avant de partir boire un verre avec des amis, il doit assister à l'assemblée générale de sa copropriété. Syment lui permet de la suivre à distance et même de voter sur les différents points. Il rejoint ses amis dans un bar du centre-ville. Et ce, via les trottinettes partagées du bâtiment, MyMove. Ses amis lui montrent directement le nouveau bien immobilier qu'ils lorgnent. Ils lui font visiter via un environnement virtuel immersif généré par Prompto. Sébastien leur conseille alors d'utiliser HabX comme configurateur de logement, ce qui leur permet de définir la taille des pièces qu'ils rêveraient d'avoir et leur montre aussi ConstructR, qui est une sorte de Pinterest du marché belge de la construction. Tant qu'ils y sont, Sébastien leur conseille d'utiliser Smooved s'ils souhaitent déménager, ce qui leur permettra de diminuer les contraintes administratives qui accompagnent tout déménagement (contrat d'énergie, téléphonie, eau, assurances, domiciliations à commune, etc.). Alors que Nestore leur permettra de stocker leurs meubles excédentaires. Après ces quelques conseils, Sébastien laisse enfin la parole à un autre couple d'amis, tout heureux d'annoncer qu'ils ont acheté un appartement neuf et qu'ils suivent en direct l'évolution du chantier via la plateforme Ziggu. Celle-ci permet de vérifier si le promoteur respecte bien les délais de chantiers et les budgets. De retour chez lui, Sébastien ne tarde pas à aller se coucher. Il éteint toutes les lumières depuis son lit via l'application Trigrr. Et prie, comme chaque soir, pour que son smartphone ne se décharge par trop vite le lendemain...