Pour doper l'offre de Google Cloud, très en retard sur Amazon Web Services, Google vient une nouvelle fois de casser sa tirelire. Il vient de conclure le ...

Pour doper l'offre de Google Cloud, très en retard sur Amazon Web Services, Google vient une nouvelle fois de casser sa tirelire. Il vient de conclure le rachat de Looker pour 2,6 milliards de dollars. C'est le quatrième plus gros achat du géant de Mountain View après ceux de Motorola, des thermostats connectés Nest et de la régie publicitaire DoubleClick. Looker est une start-up créée il y a sept ans et spécialisée dans l'analyse des données. Elle dispose de clients prestigieux dont certains sont des concurrents de Google : Amazon, IBM, Lyft, Microsoft, Oracle, etc. Ses outils analytiques sont parmi les plus performants du marché et permettront à Google Query de développer une plateforme complète pour connecter, collecter, analyser et visualiser des données.