C'était annoncé, GBL, le holding des familles Frère et Desmarais souhaitait rapidement faire évoluer la part des actifs non cotés dans son portefeuille de 25% (fin 2021) à 40%. Vu la réserve dont il disposait (aux alentours des 4 milliards d'eu...

C'était annoncé, GBL, le holding des familles Frère et Desmarais souhaitait rapidement faire évoluer la part des actifs non cotés dans son portefeuille de 25% (fin 2021) à 40%. Vu la réserve dont il disposait (aux alentours des 4 milliards d'euros), on s'attendait donc à des mouvements rapides. GBL a choisi le secteur de la santé moins sensible aux cycles économiques. Coup sur coup, la semaine dernière le holding a ainsi annoncé deux investissements majeurs. D'abord, le rachat de la majorité du capital d'Affidea, le leader européen des centres d'imagerie et de diagnostic médicaux. Le groupe suisse, propriété d'Ernesto Bertarelli, compte 320 centres qui vont jusqu'aux soins ambulatoires et accueillent 10 millions de patients par an. Pour GBL, c'est un investissement à un milliard d'euros sur capitaux propres. D'autre part, le holding a pris une participation majoritaire (750 millions d'euros sur fonds propres) dans Sanoptis, le n°2 européen des services ophtalmologiques. Le groupe est surtout implanté en Suisse et en Allemagne et dispose de 230 établissements sur le Vieux Continent. Avec ces deux rachats, il est estimé que la part du private equity dans le portefeuille de GBL avoisine désormais les 35%.