L'an dernier, Alstom avait signé une première mondiale en mettant en service les deux premiers trains à hydrogène (le modèle Coradia iLint) sur une ligne de la région de Basse-Saxe en Allemagne. Douze autres trains doivent encore être livrés. Fort de cet exploit, le groupe français est sollicité par d'autres régions allemandes où de nombreuses lignes sont encore exploitées avec des rames au diesel très polluantes. La Hesse (dont la capitale est Francfort) vient de lui commander 27 trains identiques pour alimenter quatre lignes qui desservent la région montagneuse du Taunus. Un contrat de 500 millions d'euros qui comporte aussi la fourniture de l'hydrogène, la maintenance et la mise à disposition de trains de réserve. Livraison des trains en 2022.