Est-ce déjà l'effet du flygskam (la honte de voler) promu par Greta Thunberg et soutenu par la ministre de l'Environnement ? Sans doute pour partie mais la taxe sur les billets d'avion introduite au printemps doit jouer sur le marasme que connaissent actuellement les aéroports suédois. Si, au total, le trafic n'a baissé que de 4%, il chute de 10% en moyenne sur les vols intérieurs et même de 40% pour certains aéroports comme celui de Karlstad ou Skelleftea. Selon l'agence suédoise des transports, la baisse est plus marquée à l'intérieur du pays en raison de la concurrence accrue du train. Braathens Regional Airways, la compagnie intérieure suédoise, a revu les fréquences de ses vols à la baisse et certaines escales ont même été fermées. Norwegian a fait de même.