On appelle cela rendre coup pour coup. Quelques mois après l'arrivée de BlaBlaCar dans le secteur des cars longue distance avec le rachat de Ouibus à la SNCF, Flixbus réagit. Le groupe allemand vient d'annoncer avoir conclu une gigantesque levée de fonds (on parle d'un demi-milliard d'euros) pour poursuivre son développement. Dans le domaine des bus, il va se lancer en Asie et en Amérique du Sud et ambitionne de détrôner Greyhound aux Etats-Unis. Nous avons déjà parlé des ambitions de FlixTrain en France et en Belgique. Nouveauté : Flixbus ambitionne à présent de venir concurrencer BlaBlaCar dans le domaine du covoiturage. Validant la stratégie déployée par son concurrent, le groupe allemand va lancer une plateforme de mise en relation des conducteurs avec leurs passagers. Un service qu'elle ne compte pas facturer alors que BlaBlacar demande des frais de réservation (jusqu'à 25 %). La guerre est déclarée...