Les Festivals de Wallonie ? Environ 150 concerts entre juin et la fin novembre : pas forcément facile de s'y retrouver et de choisir entre les styles abordés - baroque, classique, jazz - et la multiplicité des lieux. En cette fin septembre et courant octobre, on pointe donc quel...

Les Festivals de Wallonie ? Environ 150 concerts entre juin et la fin novembre : pas forcément facile de s'y retrouver et de choisir entre les styles abordés - baroque, classique, jazz - et la multiplicité des lieux. En cette fin septembre et courant octobre, on pointe donc quelques soirées attractives. A commencer par Combattimento ce 25 septembre à l'Arsonic de Mons, proposition originale entre musique et arts martiaux. Le 27, ce sont les reconnus Lorenzo Gatto et Julien Libeer qui jouent à Beauvechain La sonate à Kreutzer, de Beethoven. Dans un tout autre genre, le batteur compositeur Antoine Pierre emmène son projet Urbex Electric le 2 octobre au PBA de Charleroi. Soit une relecture de la fusion pratiquée par Miles Davis à la fin des années 1960, début 1970, qu'Urbex a enregistré en live tout début 2020 à Flagey pour un impeccable CD qui vient de sortir, avant le vinyle prévu en octobre. A 180 degrés de ces vibrations-là, le 5 octobre au CC de Nivelles, se présente un trio d'interprètes - dont Julie Depardieu - célébrant Misa Sert, féministe avant l'heure, proche de Picasso, Diaghilev, Cocteau ou Proust. Et puis on s'en voudrait de ne pas citer le concert du 10 octobre à la MC de Tournai du trio bruxellois Aka Moon qui, avec son récent Opus 111, propose simplement l'un des plus beaux disques de l'année 2020.