"Il fallait que je vous le dise. " Ce titre sonne comme une confession. Il n'est pourtant pas le premier choisi par l'auteure. " Je voulais titrer cet album Ce qui est tu, nous explique Aude Mermilliod. Mais une amie m'a dit qu'on y entend le mot 'tuer', et que ça pouvait être problématique. Un deuxième choix donc, mais qui porte bien le message que je voulais faire passer. " Car l'illustratrice voulait absolument aborder une thématique encore trop souvent taboue : l'avortement. Enceinte à un moment où elle n'y était pas préparée, la dessinatrice a elle-même choisi l'interruption volontaire de grossesse, en ressortant avec davantage de questions qu'avant l'intervention médicale. Elle a alors ressenti le besoin d'écrire sur cette épreuve et nota...