Chez Peugeot, l'électrification ne sert pas juste à réduire les émissions de CO2 mais aussi à booster les performances: cette 508 PSE hybride joue les familiales sportives. C'est d'ailleurs la Peugeot de série la plus puissante de tous les temps, avec 360 ch cumulés lorsque le bloc à essence et les deux moteurs électriques (un entraînant les roues avant, l'autre celles de derrière) unissent leurs forces. La carrosserie s'orne de plusieurs appendices aérodynamiques et le châssis a été sensiblement redynamisé. De f...

Chez Peugeot, l'électrification ne sert pas juste à réduire les émissions de CO2 mais aussi à booster les performances: cette 508 PSE hybride joue les familiales sportives. C'est d'ailleurs la Peugeot de série la plus puissante de tous les temps, avec 360 ch cumulés lorsque le bloc à essence et les deux moteurs électriques (un entraînant les roues avant, l'autre celles de derrière) unissent leurs forces. La carrosserie s'orne de plusieurs appendices aérodynamiques et le châssis a été sensiblement redynamisé. De fait, cette familiale pousse fort et tient extrêmement bien la route, qu'elle soit sèche ou humide. Une facilité qui lisse d'ailleurs un peu trop les sensations sportives, d'autant que la sonorité du moteur à essence manque de relief et que la boîte automatique, privée de véritable mode manuel, manque de réactivité au rétrogradage. Pas moyen non plus de débrancher le contrôle de stabilité pour faire danser la voiture. Voici donc une familiale certes très performante, efficace et sécurisante, mais pas très grisante. Elle sait en revanche se faire civique puisque nous avons bouclé 33 kilomètres en mode électrique avec un plein de courant, ce qui réduit fortement la consommation moyenne d'essence si vous rechargez régulièrement la batterie. A bord, on retrouve l'ambiance des autres 508, avec un tout petit volant façon jeu vidéo et une planche de bord stylée évoquant l'univers de l'aviation. Mention aussi pour les sièges sport cuir/Alcantara, très confortables. A l'arrière, la banquette est un peu ferme mais l'habitabilité correcte. Et la batterie du système hybride ne rogne pas le volume du coffre. A près de 70.000 euros, le tarif est très salé pour une Peugeot, même richement équipée. Mais cette 508 PSE est, avec la Volvo S60 T8 plug-in, la seule familiale très puissante profitant d'une déductibilité de près de 100% pour les indépendants. Reste à voir si l'argument suffira pour séduire un grand nombre de clients...