Donald Trump a enfin présenté la semaine dernière sa très attendue réforme fiscale. Pour les ménages, l'impôt sur le revenu serait ramené à trois tranches : 12, 25 et 35 % contre un t...

Donald Trump a enfin présenté la semaine dernière sa très attendue réforme fiscale. Pour les ménages, l'impôt sur le revenu serait ramené à trois tranches : 12, 25 et 35 % contre un taux maximal de 39,5 % aujourd'hui. La taxation des sociétés est sérieusement revue à la baisse : de 35 à 20 %. Les entrepreneurs individuels, taxés auparavant comme des particuliers, bénéficieront d'un taux spécial de 25 %. La réforme fait déjà polémique puisque selon les économistes, elle ne serait pas très avantageuse pour la classe moyenne, pourtant le coeur de cible annoncé, et devrait coûter 2.000 milliards de dollars en 10 ans. La Maison-Blanche annonce une opération blanche étant donné que la réforme va doper la croissance et engendrer de nouvelles recettes fiscales. Des arguments déjà avancés par Reagan et Bush Jr lors de leurs propres réformes qui avaient sérieusement creusé le déficit américain. Par Xavier Beghin