Selon une étude réalisée pour Brussels Studies, les voitures de société coûteraient 2 milliards par an à l'Etat. Au titre de manque à gagner fiscal. L'étude, conduite...

Selon une étude réalisée pour Brussels Studies, les voitures de société coûteraient 2 milliards par an à l'Etat. Au titre de manque à gagner fiscal. L'étude, conduite par Xavier May, chercheur à l'ULB, estime qu'environ 625.000 voitures de société seraient en circulation : 425.000 sont utilisées par des salariés et 200.000 par des dirigeants d'entreprise. Une voiture en circulation sur neuf serait de société. L'étude démontre aussi que le nombre de salariés avec une voiture de fonction aurait bondi de 56 % en moins de 10 ans. L'avantage fiscal d'une voiture de société coûterait, en moyenne, 3.500 euros à l'Etat. Enfin, l'étude démontre aussi l'iniquité du système puisqu'il profite majoritairement aux mieux nantis : une voiture de société sur deux serait détenue par les 10 % de salariés les mieux payés. Par Xavier Beghin