C'est une première. Le marché luxembourgeois des appartements neufs est désormais entré dans une nouvelle ère depuis qu'il n'est plus le parent pauvre wallon, laissant le bonnet d'âne au marché namurois, en déclin ces derniers mois. En maintenant son stock au-delà de 40.000 m2, l'offre luxembourgeoise confirme en tout cas son nouveau dynamisme constaté depuis 12 mois. Les derniers chiffres fournis en exclusivité pour Trends-Tendances par le bureau d'expertise immobilière de Crombrugghe & Partners confirment cette situation. Les promoteurs ont décidé de passer à la vitesse supérieure, tout en gardant une certaine homogénéité dans la répartition de l'offre entre les trois grands districts du marché. Autre enseignement qui se confirme : si l'offre est en hausse, les prix stagnent. Ce qui est bon signe pour le candidat acquéreur puisqu'il a dorénavant bien plus de choix. Les prix n'ont pas évolué en un an, l'appartement type de 89,5 m2 étant toujours affiché à 210.325 euros.

Arlon attire toujours autant

Arlon concentre un peu moins d'un quart de l'offre globale. Les promotions s'y multiplient. On dénombre 95 appartements mis actuellement en vente. " Arlon propose désormais un stock d'appartements très intéressant ", fait remarquer Lauren de Crombrugghe, du bureau de Crombrugghe & Partners. Les promoteurs y multiplient les développements. La proximité du Grand-Duché reste un élément très attractif, même si de nombreux services se développent à Arlon. Une des particularités est que l'on y retrouve principalement des appartements de deux chambres et peu de petits appartements. Ce sont en tout cas les plus spacieux de toute la province. Ils s'étendent en moyenne sur 95 m2, soit six et sept mètres carrés de plus que dans les autres districts. Parmi les 10 projets en cours de commercialisation, citons la Terrasse du Luxembourg (Houyoux), l'écoquartier du Waschbour (SMDI), les Terrasses de la Semois (Wust), la Résidence Lilas (Immolux) et le Domaine de l'Aurore (Thomas & Piron). En matière de prix, ils n'ont pas évolué en un an et ont grimpé de 6,5 % en cinq ans. Une grande stabilité qui rend le marché arlonais très intéressant. Les prix restent les plus élevés de la province. Ils s'affichent toujours à une moyenne de 2.550 euros/m2. L'écart diminue avec les communes du nord du Luxembourg (2.475 euros/m2). Les belles promotions d'Arlon, comme la Résidence Goffinet, se détachant toutefois quelque peu au niveau des prix prime, à 2.775 euros/m2.

Marche-en-Famenne décolle

Le district de Luxembourg Nord reste le plus fourni, avec 189 appartements en cours de commercialisation. Soit plus de 40% du stock global. Bastogne et Marche-en-Famenne tirent toujours ce district vers le haut, avec un accent particulier pour cette dernière. Les prix suivent la tendance provinciale et ont peu évolué ces dernières années (+ 1% par rapport à l'an dernier, + 10% en trois ans). Si les développements haut de gamme s'affichent désormais à 2.975 euros/m2 (les plus élevés de la province), les plus abordables descendent à 1.950 euros/m2. Parmi les projets en cours de commercialisation, citons la Résidence Bastogne (Atland), CityView (Houyoux), la Résidence Luxembourg (Atland Promotion) et Central Park (Houyoux), tous à Marche-en-Famenne.

RESIDENCE LILAS. Ce projet de 40 appartements développé par Immolux est situé en plein centre d'Arlon. La résidence Lilas est la troisième phase du projet de l'Ilot Vert. © SIA Architects

Enfin, le district de Luxembourg Sud continue de bien se comporter avec 132 appartements à vendre. Un district relativement vaste puisqu'il va de Wellin à Virton en passant par Neufchâteau. Les projets se concentrent toutefois principalement sur Libramont, Bertrix et Neufchâteau. Parmi les projets en cours de commercialisation, on peut citer la Résidence La Bataille à Neufchâteau (Maisons Dessy et Valange), le Domaine Vicinal (Thomas & Piron) à Libramont, la Résidence Correspondance à Habay, la Résidence Le Fleuret à Martelange (Gérard Construction) ou encore les Résidences Gascogne et Adriatique (Habitat +) à Bertrix. La croissance des prix est similaire à ce que l'on retrouve ces derniers mois dans le reste du Luxembourg (0% en un an) mais plus faible qu'ailleurs si on regarde un horizon plus lointain (+ 2,5% en cinq ans). Les appartements qui y sont vendus restent les plus accessibles de la province. L'appartement type (87 m2 de moyenne) est affiché à 187.050 euros, hors frais.

© Adèle Wéry de St Servais

Zoom sur un projet : central park

Nouvel écoquartier d'envergure à Marche- en-Famenne, le Central Park, développé par Houyoux Constructions, comprendra à terme 100 appartements. Situé sur un site rassemblant d'anciens entrepôts communaux, les travaux de démolition du projet Central Park ont débuté en juillet dernier. La livraison des premiers appartements est prévue en juillet 2022. " Ce projet permet de compléter l'importante offre d'appartements à Marche-en-Famenne, explique-t-on chez Houyoux Constructions. Les appartements haut de gamme disposeront de larges terrasses, qui offriront de belles vues sur le paysage urbain marchois. " Dessiné par l'architecte Adèle Wéry de Saint-Servais, ce projet allie architecture contemporaine, technologie et performances énergétiques.