La filiale Belron de D'Ieteren lance de nouveaux comptes à terme pour quelque 1,3 milliard d'euros. Les fonds servent au refinan...

La filiale Belron de D'Ieteren lance de nouveaux comptes à terme pour quelque 1,3 milliard d'euros. Les fonds servent au refinancement de dettes actuelles plus coûteuses ainsi qu'au versement d'un dividende exceptionnel de 450 millions d'euros aux actionnaires, soit à D'Ieteren. Le holding utilisera le dividende pour déployer ses activités existantes et investir dans de nouvelles activités ayant un potentiel de croissance considérable. Le refinancement est aussi lié à la quête d'un partenaire pour Belron. Les acteurs de private equity ne sont pas amateurs de financement par dettes. La nouvelle n'a provoqué qu'un bref rebond de cours.