Deux mauvaises nouvelles pour Softbank, le géant japonais de l'investissement tech. D'abord, il a annon...

Deux mauvaises nouvelles pour Softbank, le géant japonais de l'investissement tech. D'abord, il a annoncé des pertes magistrales de 12 milliards de dollars pour l'année se terminant au mois de mars 2020, en raison de la dévalorisation de ses investissements colossaux dans des start-up mises en difficulté (WeWork, Uber,...). Mais en plus, il vient de perdre Jack Ma (patron d'Alibaba) en sa qualité de membre du conseil d'administrarion. Désavouant au passage la stratégie de Masayoshi Son, big boss de Softbank.