2021 fut à nouveau une drôle d'année pour Brussels Airlines. Du fait d'une interdiction de voyager jusqu'en avril et de nouvelles restrictions cet automne et cet hiver suite à la vague omicron, la compagnie aérienne n'est pas s...

2021 fut à nouveau une drôle d'année pour Brussels Airlines. Du fait d'une interdiction de voyager jusqu'en avril et de nouvelles restrictions cet automne et cet hiver suite à la vague omicron, la compagnie aérienne n'est pas sortie du rouge: elle a affiché un Ebit négatif de 189 millions d'euros. Reste que cette perte est inférieure de 35% à 2020. Quant au chiffre d'affaires, il a grimpé en une proportion identique à 560 millions d'euros. En 2021, Brussels Airlines aura finalement transporté 3,5 millions de passagers, quasiment le double par rapport à 2020. Et demain? Vu le relâchement sanitaire généralisé, la compagnie présente des perspectives plutôt rassurantes même si les voyages d'affaires demeurent encore à la traîne. Brussels Airlines table sur un retour à l'équilibre cette année et aux bénéfices l'an prochain. Après avoir lancé le plan Reboot Plus juste avant la crise sanitaire qui a réduit sa flotte de 30% et son personnel de 25%, la filiale du groupe Lufthansa cherche aujourd'hui à engager du personnel pour assurer la reprise. Soit 288 profils dans tous les domaines dont 140 postes fixes et 148 temporaires.