Voici un bon point de départ pour qui s'intéresse au biomimétisme, principe d'innovation s'inspirant des formes et propriétés du vivant, et son application dans le secteur des entreprises. Le mantra de l'auteur Emmanuel Delannoy? L'économie ne peut plus se cont...

Voici un bon point de départ pour qui s'intéresse au biomimétisme, principe d'innovation s'inspirant des formes et propriétés du vivant, et son application dans le secteur des entreprises. Le mantra de l'auteur Emmanuel Delannoy? L'économie ne peut plus se contenter d'être "circulaire" ou "neutre en CO2", elle doit désormais être régénératrice ou - si l'on préfère - réparatrice, c'est-à-dire à externalités positives . Comme l'explique ce consultant, fondateur de la société Pikaia qui accompagne les organisations vers des modèles plus résilients et régénératifs, le biomimétisme bénéficie actuellement d'une "reconnaissance médiatique et institutionnelle remarquable", même s'il s'agit d'un sujet théorisé depuis plus de 20 ans par la scientifique américaine Janine Benyus. Et certes, la crise sanitaire actuelle peut avoir fait l'effet d'un électrochoc, mais elle n'est jamais, selon l'auteur, qu'un symptôme de la "non-soutenabilité de notre modèle de développement". Un ouvrage pédagogique dans lequel on porte une grande attention à bien nommer les choses ("Il n'y a pas de crise du vivant. Il n'y a qu'une crise de notre relation au vivant") pour qui se pose des questions sur notre avenir collectif.