Après les grosses Mercedes, c'est maintenant au tour des petites Classe A (berline et 5 portes) & Classe B de s'électrifier. Ces versions hybrides plug-in, baptisées 250e, associeront le bloc 1.3 à essence de 160 ch et un moteur électrique de 102 ...

Après les grosses Mercedes, c'est maintenant au tour des petites Classe A (berline et 5 portes) & Classe B de s'électrifier. Ces versions hybrides plug-in, baptisées 250e, associeront le bloc 1.3 à essence de 160 ch et un moteur électrique de 102 ch (ce dernier est intégré dans la boîte de vitesses robotisée maison à huit vitesses). Lorsque les deux propulseurs fonctionnent de concert, ils délivrent une puissance maximale de 218 ch et un couple de 450 Nm. De quoi passer de 0 à 100 km/h en 6,6 s pour la Classe A et 6,8 pour la B. La vitesse de pointe est de respectivement 235 et 240 km/h. La batterie de 15,6 kWh offrirait une autonomie en mode électrique allant de 67 km (Classe B) à 69 km (Classe A berline) selon le cycle WLTP (et jusqu'à 77 km selon l'ancien cycle NEDC). Pas mal ! Mercedes assure que la batterie, pesant 150 kg, ne rogne pas trop le volume du coffre, notamment grâce à un réservoir d'essence réduit (de 43 à 35 l). Le constructeur annonce une consommation normalisée de 1,4 à 1,6 l/100 km, soit entre 32 et 36 g/km. Ces Mercedes hybrides devraient donc rester déductibles à 100% à partir de 2020. Le prix de base est de 40.293 euros taxes comprises pour l'A250e à cinq portes et de 41.624 euros pour la B250e.