Fin de l'année dernière, Delfipar, le holding faîtier du groupe Louis Delhaize (Cora, Match, Delitraiteur, etc.) a injecté 30 millions d'euros d'argent frais dans ...

Fin de l'année dernière, Delfipar, le holding faîtier du groupe Louis Delhaize (Cora, Match, Delitraiteur, etc.) a injecté 30 millions d'euros d'argent frais dans Cora. Une opération en deux temps : une augmentation de capital de 30 millions suivie d'une réduction du même montant pour apurer une dette. En trois ans, Delfipar aura donc injecté 60 millions pour le redressement de la chaîne qui compte cinq hypermarchés en Wallonie et deux à Bruxelles. Il faut dire que la situation ne s'améliore que lentement avec une perte d'exploitation qui peine à se réduire fortement : d'environ 21 millions en 2016 à 18 en 2018. Cora Belgique mise beaucoup sur sa nouvelle stratégie (une expérience plus émotionnelle dans des magasins découpés en unités thématiques) et sur l'alliance avec la centrale d'achats de Carrefour.