En ce mois de juin, vous organisez des visites multiples, y compris en bateau sur le canal...
...

En ce mois de juin, vous organisez des visites multiples, y compris en bateau sur le canal... On organise des visites guidées liées à la Compagnie des bronzes, usine qui fabriquait des oeuvres artis-tiques au 19e siècle, comme celles du Petit Sablon ou du Botanique. On propose par exemple " La balade des banques", le 15 juin, avec rendez-vous place de la Monnaie. Et puis, effectivement, des virées en bateau comme celle de ce 14 juin, en nocturne : trois heures sur le canal en direction de Zemst. Il y aura un petit bar et un commentaire en français. On ouvre aussi, fin juin, une expo de grands formats photos, " La gueule de l'emploi", de très beaux portraits de Patrice Niset sur les artisans et travailleurs liés à la ville. Entrée gratuite. Vous privilégiez les propositions entre histoire et urbanisme ? Oui, on veut aller dans des territoires et des thématiques qui ne sont pas repris par la plupart des organismes culturels, c'est l'une de nos spécificités. Celle de l'urbanisme, de la ville contemporaine, de l'histoire et de l'entreprise. A Molenbeek, La Fonderie présente un musée " indoor " mais aussi des vestiges industriels en extérieur. L'ensemble n'aurait-il pas besoin d'un rafraîchissement ? Oui ! Notre expo permanente date de 2014 mais, en revanche, notre site extérieur n'a pas été rénové : on veut le faire en mettant davantage en valeur les machines, ce qui nécessite des moyens importants. Nous sommes dans une partie de Molenbeek, proche du canal, qui est en train de changer. Nous avons un ancrage local et des réactions vraiment positives.