Pour éteindre les poursuites, l'héri...

Pour éteindre les poursuites, l'héritier de Fortis, l'assureur Ageas, avait accepté de bloquer 1,2 milliard d'euros pour indemniser les anciens détenteurs d'actions du bancassureur.