Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé, lors d'une déclaration à la presse avec Barack Obama, le "lancement de ces négociations sur un accord historique entre les Etats-Unis et l'Europe". "Nous parlons de ce qui peut devenir le plus grand accord commercial bilatéral de l'histoire", a-t-il ajouté. Selon lui, l'accord, lorsqu'il sera conclu, pourrait permettre de créer "deux millions d'emplois supplémentaires" et apportera "plus de choix et des prix plus bas dans nos magasins". Le président Obama a également assuré en attendre "d'énormes bénéfices économiques". "Ces négociations ne seront pas toujours faciles mais je suis sûr qu'elles en vaudront la peine", a-t-il ajouté. Il a annoncé que le premier cycle de négociations aura lieu à Washington en juillet. Les négociations ont été lancées par MM. Cameron et Obama ainsi que les présidents de l'Union et de la Commission européenne, Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande et le Premier ministre italien Enrico Letta. (Belga)

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé, lors d'une déclaration à la presse avec Barack Obama, le "lancement de ces négociations sur un accord historique entre les Etats-Unis et l'Europe". "Nous parlons de ce qui peut devenir le plus grand accord commercial bilatéral de l'histoire", a-t-il ajouté. Selon lui, l'accord, lorsqu'il sera conclu, pourrait permettre de créer "deux millions d'emplois supplémentaires" et apportera "plus de choix et des prix plus bas dans nos magasins". Le président Obama a également assuré en attendre "d'énormes bénéfices économiques". "Ces négociations ne seront pas toujours faciles mais je suis sûr qu'elles en vaudront la peine", a-t-il ajouté. Il a annoncé que le premier cycle de négociations aura lieu à Washington en juillet. Les négociations ont été lancées par MM. Cameron et Obama ainsi que les présidents de l'Union et de la Commission européenne, Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande et le Premier ministre italien Enrico Letta. (Belga)