Chassé en 1651 d'Angleterre par Cromwell, Charles II se réfugia en effet incognito à Bruges d'où il fut finalement rappelé en 1660 pour remonter sur le trône. Ayant manifestement gardé un bon souvenir de son séjour en Fland...

Chassé en 1651 d'Angleterre par Cromwell, Charles II se réfugia en effet incognito à Bruges d'où il fut finalement rappelé en 1660 pour remonter sur le trône. Ayant manifestement gardé un bon souvenir de son séjour en Flandre, le roi marqua sa reconnaissance en autorisant, à perpétuité, 50 chaloupes à pêcher librement sur les côtes d'Angleterre et d'Ecosse.Certes, ce droit n'a plus été exercé depuis longtemps mais le non-exercice d'un droit n'induit aucunement sa renonciation. En juillet 1963, le Brugeois Victor de Paepe chercha d'ailleurs à le ranimer. Son chalutier fut arraisonné par la Navy pour avoir jeté ses filets dans les eaux britanniques et remonté de la sorte 22 kilos de soles. L'incident fut pris très au sérieux. La justice s'en mêla. Mais faute de moyens, De Paepe ne put poursuivre son projet jusqu'au bout. Dommage : selon Geert Bourgeois qui, en 2017 déjà, avait brandi une copie de ce traité lorsqu'il était ministre-président, les avocats des Britanniques étaient très pessimistes quant à l'issue de ce procès.