Il en ressort notamment que le nombre de véhicules au gaz a chuté de 14,15% en un an, à 25.362. Par ailleurs, parmi les voitures particulières, on note une augmentation des moteurs à essence; "une première depuis 1998", précise le SPF Economie selon qui "cette augmentation de 0,5% reste néanmoins toujours inférieure à celle des moteurs diesel qui voient leur nombre croître de 1,1%", à 3,44 millions de voitures. Enfin, le nombre de véhicules électriques a lui aussi progressé, à 919 véhicules (647 en 2012, 162 en 2011 et 36 en 2010). (Belga)

Il en ressort notamment que le nombre de véhicules au gaz a chuté de 14,15% en un an, à 25.362. Par ailleurs, parmi les voitures particulières, on note une augmentation des moteurs à essence; "une première depuis 1998", précise le SPF Economie selon qui "cette augmentation de 0,5% reste néanmoins toujours inférieure à celle des moteurs diesel qui voient leur nombre croître de 1,1%", à 3,44 millions de voitures. Enfin, le nombre de véhicules électriques a lui aussi progressé, à 919 véhicules (647 en 2012, 162 en 2011 et 36 en 2010). (Belga)