Comment vous habillez-vous pour travailler ?

SB : "Je porte une chemise bleu ciel en popeline sur un pantalon bleu marine. C'est en quelque sorte mon uniforme. Lorsqu'il fait froid, j'y ajoute un gilet en cachemire. J'ai plusieurs exemplaires semblables dans ma garde-robe."

Comment conciliez-vous vie privée et activité professionnelle ?

SB : "La frontière entre ma vie privée et ma vie professionnelle est infime puisque je travaille avec mon frère Yves. J'assure la direction artistique et il est aux commandes du département business. Mon épouse, Charlotte, travaille aussi dans la société. De plus, nous habitons le même immeuble avec mon frère, l'un au-dessus de l'autre. Chaque jour, nous nous rendons au bureau ensemble, un grand bâtiment de style loft avec verrières et poutres apparentes au bord du canal Saint-Martin. Nous sommes complémentaires et inséparables. En voyage, je ne peux m'empêcher de travailler puisque tout est prétexte à inspiration pour nos collections. Mon métier est ma passion. C'est pourquoi il fait partie intégrante de ma vie privée."

Avec la généralisation et la multiplication du numérique, tout le monde parle de se déconnecter. Parvenez-vous à vous offrir des moments hors ligne ?

SB : "Je déconnecte principalement en été au mois d'août lorsque je pars me ressourcer avec Charlotte dans notre maison du Lubéron. Même chose quand je me rends au Japon une à deux fois par an depuis trente ans. J'y retrouve mon ami Gen Tarumi pendant la floraison des cerisiers qui a lieu en mai. Je profite également d'un moment de déconnexion totale dans les onsen (sources chaudes, NDLR)."

Rien ne se crée sans liberté

Quel sommet souhaiteriez-vous atteindre ?

SB : "Selon moi, rien ne se crée sans liberté. J'espère garder cette liberté de vie et d'esprit pour voyager, imaginer, rencontrer de nouveaux talents et partager mes découvertes dans mes boutiques."

Quel est le plus grand luxe à vos yeux ?

SB : "Porter une paire de tennis Bensimon, un chino et un pull Hermès."

Comment retirez-vous de la satisfaction de votre travail ?

SB : "Du haut des 40 ans de la tennis et de la marque que nous célébrons cette année, je peux affirmer que je suis fier du chemin parcouru. Et si c'était à refaire, je referais exactement la même chose !"

Quelle est la meilleure leçon que vous avez apprise durant votre carrière ?

SB : "Elle me vient de mon père : ne jamais rien lâcher, peu importe ce que disent les gens, tant que l'on a la conviction et l'envie."