La valeur du bitcoin a continué à chuter vendredi. Le prix de la première cryptomonnaie a perdu 3,7% et valait 41.635 dollars (36.847 euros). Il s'agit de son niveau le plus bas depuis septembre. Le bitcoin avait connu une forte croissance l'an passé, de l'ordre de 60% pour atteindre en novembre un niveau record de 69.000 dollars. Depuis lors, la cryptomonnaie a perdu près de 40% de sa valeur.

Le bitcoin a été mis sous pression en particulier cette semaine après la publication du procès-verbal de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine. Il en ressort que les taux d'intérêt américains pourraient être relevés plus tôt que prévu.

Si ces taux remontent, les investisseurs auront tendance à délaisser les investissements plus risqués comme dans les cryptomonnaies. Dans la foulée de l'emblématique bitcoin d'autres cryptodevises ont bu la tasse.

L'ether, la deuxième plus grande crypto-monnaie du monde, a perdu 6% pour se fixer à 3.228 dollars, au plus bas depuis septembre.

La valeur du bitcoin a continué à chuter vendredi. Le prix de la première cryptomonnaie a perdu 3,7% et valait 41.635 dollars (36.847 euros). Il s'agit de son niveau le plus bas depuis septembre. Le bitcoin avait connu une forte croissance l'an passé, de l'ordre de 60% pour atteindre en novembre un niveau record de 69.000 dollars. Depuis lors, la cryptomonnaie a perdu près de 40% de sa valeur. Le bitcoin a été mis sous pression en particulier cette semaine après la publication du procès-verbal de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine. Il en ressort que les taux d'intérêt américains pourraient être relevés plus tôt que prévu. Si ces taux remontent, les investisseurs auront tendance à délaisser les investissements plus risqués comme dans les cryptomonnaies. Dans la foulée de l'emblématique bitcoin d'autres cryptodevises ont bu la tasse. L'ether, la deuxième plus grande crypto-monnaie du monde, a perdu 6% pour se fixer à 3.228 dollars, au plus bas depuis septembre.