Grâce au nouveau système d'épargne-carrière, le travailleur a la possibilité de gérer lui-même une partie de sa carrière en épargnant du temps afin de le prendre plus tard sous forme de congés. En aucune manière, le travailleur ne peut être contraint de participer à ce système. Le choix d'y participer ou non lui revient. De son côté, l'employeur n'est pas obligé non plus d'organiser un tel système au sein de son entreprise.
...