Confrontées à la pratique de plus en plus répandue des commerces éphémères (également dénommés " pop-up stores "), les trois Régions ont eu à coeur de combler un vide juridique et ainsi créer un nouveau cadre évitant la propagation des occupations à titre précaire, source d'insécurité juridique pour les commerçants et leur bailleur.
...