La loi sur le travail faisable et maniable (loi Peeters) fixe un cadre légal pour les horaires flottants, qui étaient jusqu'ici tolérés par l'Inspection sociale dans les entreprises disposant d'une pointeuse. Les entreprises ayant un système d'enregistrement des prestations peuvent désormais introduire des horaires flottants en faveur de leurs travailleurs par convention collective de travail ou modification du règlement de travail.
...