La Compagnie du Bois Sauvage a annoncé mercredi avoir conclu une transaction avec le parquet de Bruxelles et la FSMA (autorité des services et marchés financiers), pour un montant de près de 9 millions d'euros. Dans cette affaire, la justice lui reprochait la vente de 2,6 mil­lions d'ac­tions For­tis le 3 oc­tobre 2008, juste avant que ne soit connue la décision de démantèlement du groupe financier. La transaction devrait mettre fin aux poursuites engagées contre la société et les autres inculpés, mais l'homologation de l'accord reste du ressort du tribunal correctionnel de Bruxelles. Son jugement sera rendu le 6 décembre. (Belga)

La Compagnie du Bois Sauvage a annoncé mercredi avoir conclu une transaction avec le parquet de Bruxelles et la FSMA (autorité des services et marchés financiers), pour un montant de près de 9 millions d'euros. Dans cette affaire, la justice lui reprochait la vente de 2,6 mil­lions d'ac­tions For­tis le 3 oc­tobre 2008, juste avant que ne soit connue la décision de démantèlement du groupe financier. La transaction devrait mettre fin aux poursuites engagées contre la société et les autres inculpés, mais l'homologation de l'accord reste du ressort du tribunal correctionnel de Bruxelles. Son jugement sera rendu le 6 décembre. (Belga)