15/10/18 à 16:08 - Mise à jour à 16:08

"La pénurie des pièces de 1 et 2 centimes annonce la fin des paiements en espèces"

Pourquoi devrions-nous continuer à subir les inconvénients liés aux centimes alors que les paiements électroniques représentent clairement l'avenir ? C'est la question posée par Henri Dewaerheijd, country manager Belux chez Mastercard.

L'information a été relayée dans les médias : les pièces de 1 et 2 centimes sont devenues une denrée rare en Belgique. La situation est tellement prise au sérieux qu'on encouragerait même la population à rapporter les pièces rouges à la Banque nationale afin de relancer la machine.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires