A l'automne dernier, cette facture, consolidée pour l'ensemble des opérateurs, s'élevait à une trentaine de millions d'euros. Elle n'a cessé d'augmenter depuis, malgré un paiement partiel récemment effectué de 6 millions d'euros. "Cela s'explique par l'augmentation sensible du volume des demandes, de 9% l'an dernier. Les opérateurs sont mis de plus en plus à contribution", estime l'un d'eux. Et cela risque de ne pas s'arrêter puisque une loi votée à l'automne dernier appelle les opérateurs à se mettre en ordre de marche pour exécuter une nouvelle série de requêtes que pourrait leur transmettre la Justice et qui concerneront cette fois l'internet. (Belga)

A l'automne dernier, cette facture, consolidée pour l'ensemble des opérateurs, s'élevait à une trentaine de millions d'euros. Elle n'a cessé d'augmenter depuis, malgré un paiement partiel récemment effectué de 6 millions d'euros. "Cela s'explique par l'augmentation sensible du volume des demandes, de 9% l'an dernier. Les opérateurs sont mis de plus en plus à contribution", estime l'un d'eux. Et cela risque de ne pas s'arrêter puisque une loi votée à l'automne dernier appelle les opérateurs à se mettre en ordre de marche pour exécuter une nouvelle série de requêtes que pourrait leur transmettre la Justice et qui concerneront cette fois l'internet. (Belga)