Depuis le début de la crise, les dépenses sociales ont augmenté dans le monde. Là où la moyenne s'établissait à 19 pc du PIB en 2007, le ratio a atteint 22,1 pc en 2009, a comptabilisé l'OCDE. Ce chiffre devrait passer à 21,9 pc en 2013, d'après les dernières prévisions. La France se classe première avec 33 pc du PIB. Le Danemark se classe 2e (30,8 pc), devant la Belgique (30,7 pc). La Finlande se trouve également au-dessus des 30 pc. Aux Etats-Unis, l'OCDE évalue les dépenses à 20 pc du PIB, alors qu'elles atteignaient 17 pc en 2008. La plupart des pays non-européens et le Luxembourg, la Norvège, la Pologne, la Suède et la Suisse ont connu une croissance des dépenses sociales dans la moyenne ou au-dessus de la moyenne. Dans certains pays européens, les dépenses ont reculé à cause de la crise. C'est le cas de la Hongrie, l'Islande, l'Italie et le Portugal. La baisse a été la plus significative en Grèce: les dépenses sociales sont passées de 24 pc du PIB en 2009 à 22 pc en 2013. (Belga)

Depuis le début de la crise, les dépenses sociales ont augmenté dans le monde. Là où la moyenne s'établissait à 19 pc du PIB en 2007, le ratio a atteint 22,1 pc en 2009, a comptabilisé l'OCDE. Ce chiffre devrait passer à 21,9 pc en 2013, d'après les dernières prévisions. La France se classe première avec 33 pc du PIB. Le Danemark se classe 2e (30,8 pc), devant la Belgique (30,7 pc). La Finlande se trouve également au-dessus des 30 pc. Aux Etats-Unis, l'OCDE évalue les dépenses à 20 pc du PIB, alors qu'elles atteignaient 17 pc en 2008. La plupart des pays non-européens et le Luxembourg, la Norvège, la Pologne, la Suède et la Suisse ont connu une croissance des dépenses sociales dans la moyenne ou au-dessus de la moyenne. Dans certains pays européens, les dépenses ont reculé à cause de la crise. C'est le cas de la Hongrie, l'Islande, l'Italie et le Portugal. La baisse a été la plus significative en Grèce: les dépenses sociales sont passées de 24 pc du PIB en 2009 à 22 pc en 2013. (Belga)