Cette exposition qui a vu le jour en France au Port-Musée de Douarnenez dans le Finistère a été actualisée une première fois par le Musée portuaire de Dunkerque. "Après l'avoir visitée à Dunkerque l'été dernier, nous avons eu envie de l'adapter à notre ancrage local. Liège se positionne en effet comme un hinterland pour l'accueil des conteneurs en provenance d'Anvers et de Rotterdam, les deux principales portes d'entrée en Europe occidentale", explique Hélène Thiébaut du port autonome de Liège. Ce dernier a alors noué un partenariat avec le musée des Transports en commun de Wallonie et la direction du Transport et de l'Intermodalité des Marchandises du SPW Mobilité et Infrastructures dans l'objectif de sensibiliser le grand public aux activités portuaires et au transport fluvial par conteneurs.
...

Cette exposition qui a vu le jour en France au Port-Musée de Douarnenez dans le Finistère a été actualisée une première fois par le Musée portuaire de Dunkerque. "Après l'avoir visitée à Dunkerque l'été dernier, nous avons eu envie de l'adapter à notre ancrage local. Liège se positionne en effet comme un hinterland pour l'accueil des conteneurs en provenance d'Anvers et de Rotterdam, les deux principales portes d'entrée en Europe occidentale", explique Hélène Thiébaut du port autonome de Liège. Ce dernier a alors noué un partenariat avec le musée des Transports en commun de Wallonie et la direction du Transport et de l'Intermodalité des Marchandises du SPW Mobilité et Infrastructures dans l'objectif de sensibiliser le grand public aux activités portuaires et au transport fluvial par conteneurs.En abordant le conteneur sous toutes ses soudures, l'exposition a pour ambition de montrer comment cette boîte rectangulaire aux dimensions standardisées a participé à la révolution économique du 20e siècle. Elle a ouvert la voie à la mondialisation en facilitant l'acheminement des matières premières et des biens manufacturés aux quatre coins de la planète. S'il reste au coeur des enjeux économiques, le conteneur a aujourd'hui un rôle à jouer dans la transition écologique en sa qualité d'unité de transport intermodal par excellence, ce que souligne également The Box.Ludique, didactique et tous publicsLe port autonome de Liège et le musée des Transports en commun de Wallonie ont oeuvré pour toucher un public aussi large que possible comme en témoigne la scénographie axée sur le ludique, le didactique et l'interactif. "Le grand public et les familles avec enfants sont invités à regarder, toucher et manipuler pour mieux comprendre la réalité du monde portuaire au fil d'un parcours émaillé de superbes maquettes, de montages audiovisuels, de vidéos d'animation, d'activités interactives, de quizz et de jeux", se réjouit Lara Feguenne du musée des Transports. Un conteneur a en outre été aménagé en espace de jeux.Une exposition en trois partiesL'exposition articulée en trois parties invite le visiteur à marcher sur les traces du conteneur en explorant successivement son histoire, le transport de marchandises conteneurisé et l'intermodalité. Il découvre dans un premier temps le fabuleux parcours de cette boîte d'acier créée en 1956 par Malcolm McLean, un entrepreneur américain à la tête d'une société de transport routier, qui n'a malheureusement pas songé à la faire breveter. Des dockers aux ship planners, son invention a connu une destinée exceptionnelle. Et elle continue sur sa lancée puisqu'elle donne lieu aujourd'hui à des réutilisations insolites sous forme de logements ou de bureaux. Le visiteur peut ensuite déambuler librement dans un monde en perpétuel mouvement dédié aux différents aspects du transport par porte-conteneurs. Enfin, la troisième partie de l'exposition le plonge dans l'univers de l'intermodalité. Elle lui dévoile également les liens que le port autonome de Liège et la Wallonie tissent avec ce vecteur incontournable du transport moderne.Le port autonome de LiègeLe port autonome de Liège peut se targuer d'être le premier port intérieur belge et le troisième port intérieur européen. Chaque année y transitent 21 millions de tonnes de marchandises, dont 16 millions ont été acheminés par voie fluviale en 2018. Les trois terminaux gérés par le port en région liégeoise peuvent accueillir un total de 85.000 conteneurs EVP (équivalent vingt pieds). Pas moins de 33 zones portuaires jalonnent les rives de la Meuse et du canal Albert pour une superficie totale de plus de 379 hectares mis à la disposition des usagers des voies navigables.