12/11/18 à 16:28 - Mise à jour à 16:28

"L'économie bleue peut sortir l'Afrique de la pauvreté"

Si l'Afrique parvient à tirer pleinement parti des ressources de ses océans, lacs et rivières, elle pourra générer plusieurs milliers de milliards de dollars. C'est ce qu'affirment Toshitsugu Uesawa, l'ambassadeur du Japon au Kenya, et Siddharth Chatterjee, coordinateur résident des Nations Unies dans ce pays.

Une conférence de haut niveau sur l'économie bleue durable (Sustainable Blue Economy Conference) se tiendra à Nairobi du 26 au 28 novembre prochains. Elle se concentrera sur les nouvelles technologies et l'innovation pour les océans, les mers, les lacs et les rivières. L'Afrique a de bonnes raisons de se réjouir du potentiel de l'industrie maritime. L'"économie bleue" occupera dès lors une place importante dans l'agenda du développement africain durant les cinquante prochaines années et pourra, selon les Nations Unies, constituer le socle d'une "renaissance africaine". Cette dernière s'appuiera notamment sur le développement de la pêche, du tourisme, du transport maritime et de l'exploitation minière offshore.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires