ING a déclaré en août vouloir rendre des milliards d'euros aux actionnaires. La Banque centrale européenne (BCE) a approuvé le programme de rachat d'actions. ING compte ensuite réduire son capital social, c'est-à-dire son nombre d'actions. Une façon de récompenser les actionnaires, car les bénéfices sont répartis entre un nombre réduit d'actions sous forme de dividendes.

"ING veut offrir un rendement attrayant aux actionnaires et ce rachat d'actions nous aidera à optimiser la structure du capital", a déclaré le CEO d'ING, Steven van Rijswijk. La banque - dont la branche belge est l'une des plus importantes du pays - commencera le programme de rachat d'actions mardi et il durera probablement jusqu'en mai 2022.

ING a déclaré en août vouloir rendre des milliards d'euros aux actionnaires. La Banque centrale européenne (BCE) a approuvé le programme de rachat d'actions. ING compte ensuite réduire son capital social, c'est-à-dire son nombre d'actions. Une façon de récompenser les actionnaires, car les bénéfices sont répartis entre un nombre réduit d'actions sous forme de dividendes."ING veut offrir un rendement attrayant aux actionnaires et ce rachat d'actions nous aidera à optimiser la structure du capital", a déclaré le CEO d'ING, Steven van Rijswijk. La banque - dont la branche belge est l'une des plus importantes du pays - commencera le programme de rachat d'actions mardi et il durera probablement jusqu'en mai 2022.