La société DGE Construction, spécialiste en management dans la construction (construction générale, techniques spéciales et promotion immobilière) en Belgique et au Luxembourg, tire en ce début d'année un portrait du paysage du recrutement dans le secteur du bâtiment, notamment via la création d'un guide des salaires des employés de ce secteur, établi après des entretiens téléphoniques menés auprès de ses talents et de ses clients.

Ce guide des salaires se divise en plusieurs catégories différentes, énoncées ci-dessus : les salaires de la construction générale (chef de projets, directeur travaux, directeur technique...), les salaires en techniques spéciales (gestionnaire, ingénieur de projets ou d'études, deviseur...) et les salaires en promotion immobilière (facility manager, project manager, project developer...).

La société explique que grâce aux données récoltées au cours de l'année, elle a établi des écarts types de salaires en fonction des années d'expérience. Ces écarts représentent une moyenne. Le salaire est exprimé en brut hors packages (chèques repas, voiture de fonction, assurances...).

Le guide prend en compte uniquement les employés du secteur, sans inclure ni les ouvriers, ni les indépendants.

Voici les tableaux complets :

DGE Construction
© DGE Construction
DGE Construction
© DGE Construction
DGE Construction
© DGE Construction
La société DGE Construction, spécialiste en management dans la construction (construction générale, techniques spéciales et promotion immobilière) en Belgique et au Luxembourg, tire en ce début d'année un portrait du paysage du recrutement dans le secteur du bâtiment, notamment via la création d'un guide des salaires des employés de ce secteur, établi après des entretiens téléphoniques menés auprès de ses talents et de ses clients. Ce guide des salaires se divise en plusieurs catégories différentes, énoncées ci-dessus : les salaires de la construction générale (chef de projets, directeur travaux, directeur technique...), les salaires en techniques spéciales (gestionnaire, ingénieur de projets ou d'études, deviseur...) et les salaires en promotion immobilière (facility manager, project manager, project developer...).La société explique que grâce aux données récoltées au cours de l'année, elle a établi des écarts types de salaires en fonction des années d'expérience. Ces écarts représentent une moyenne. Le salaire est exprimé en brut hors packages (chèques repas, voiture de fonction, assurances...). Le guide prend en compte uniquement les employés du secteur, sans inclure ni les ouvriers, ni les indépendants. Voici les tableaux complets :