Accompagnés notamment de Michaël Berzolla, directeur de l'École polytechnique, qui fait partie de la première phase pilote du projet RenoWatt, ils ont constaté les différents travaux réalisés, au travers d'un Contrat de performance énergétique (CPE), pour un budget de 2,5 millions d'euros.

Il y a ainsi eu l'isolation et la rénovation de façades, 3.200 m2 de bardage, l'isolation de 1.600m2 de toitures, le remplacement de menuiseries, l'installation de faux-plafonds, les améliorations de l'éclairage, l'installation de panneaux solaires d'une puissance totale de 100 kWc ou encore la rénovation en profondeur des chaufferies.

Des travaux débutés à la fin de l'année 2018 et plébiscités par la direction de l'école: "C'est une grande réussite et la vie de l'établissement a véritablement été modifiée avec un impact énergétique important. De plus, nous avons constaté un changement de mentalité et une prise de conscience de la part de tout le monde au sein de l'établissement", s'est réjoui son directeur.

Sur la première année de stabilisation, une économie de plus de 50% en énergie primaire, soit plus de 1.200.000 kWh, a été calculée et 340 tonnes de CO2 ont été évitées. Le gain énergétique correspond à 90.000 euros par an.

La Province de Liège a confié à Luminus Solutions la réalisation d'un plan de travail complet et optimisé pour plusieurs de ses sites. Elle lui a aussi confié la maintenance des installations de chauffage et le suivi de la performance des installations pendant 15 ans.

Au total, 34 entreprises locales ont participé aux travaux, dans une volonté d'allier environnement, préservation de la planète en créant du bien-être humain et développement économique.

"Ce modèle vertueux, permettant des économies significatives, sera multiplié dans d'autres bâtiments publics", a prévenu le vice-président wallon Willy Borsus.

Accompagnés notamment de Michaël Berzolla, directeur de l'École polytechnique, qui fait partie de la première phase pilote du projet RenoWatt, ils ont constaté les différents travaux réalisés, au travers d'un Contrat de performance énergétique (CPE), pour un budget de 2,5 millions d'euros. Il y a ainsi eu l'isolation et la rénovation de façades, 3.200 m2 de bardage, l'isolation de 1.600m2 de toitures, le remplacement de menuiseries, l'installation de faux-plafonds, les améliorations de l'éclairage, l'installation de panneaux solaires d'une puissance totale de 100 kWc ou encore la rénovation en profondeur des chaufferies. Des travaux débutés à la fin de l'année 2018 et plébiscités par la direction de l'école: "C'est une grande réussite et la vie de l'établissement a véritablement été modifiée avec un impact énergétique important. De plus, nous avons constaté un changement de mentalité et une prise de conscience de la part de tout le monde au sein de l'établissement", s'est réjoui son directeur. Sur la première année de stabilisation, une économie de plus de 50% en énergie primaire, soit plus de 1.200.000 kWh, a été calculée et 340 tonnes de CO2 ont été évitées. Le gain énergétique correspond à 90.000 euros par an. La Province de Liège a confié à Luminus Solutions la réalisation d'un plan de travail complet et optimisé pour plusieurs de ses sites. Elle lui a aussi confié la maintenance des installations de chauffage et le suivi de la performance des installations pendant 15 ans. Au total, 34 entreprises locales ont participé aux travaux, dans une volonté d'allier environnement, préservation de la planète en créant du bien-être humain et développement économique. "Ce modèle vertueux, permettant des économies significatives, sera multiplié dans d'autres bâtiments publics", a prévenu le vice-président wallon Willy Borsus.