Les parlementaires ont notamment fixé comme objectif un parc immobilier à émissions faibles ou nulles d'ici à 2050.

La législation mise à jour exige des États membres qu'ils élaborent des stratégies nationales à long terme pour soutenir la rénovation à moindre coût des bâtiments publics et privés.

Ces objectifs à long terme, qui visent à rénover le parc immobilier existant, garantissent en outre la sécurité des investissements et de nouveaux outils de financement pour les citoyens et les entreprises, estiment les députés.