Selon la Fédération du notariat (Fednot), le nombre de donations immobilières et mobi- lières a explosé en 2021. Celles-ci ont augmenté de 21,4%, soit 43.688 actes contre 35...

Selon la Fédération du notariat (Fednot), le nombre de donations immobilières et mobi- lières a explosé en 2021. Celles-ci ont augmenté de 21,4%, soit 43.688 actes contre 35.962 en 2020. Une hausse également répartie dans les trois Régions du pays. Comment expliquer cette flambée? A Bruxelles et en Flandre, la législation n'a pas changé. Mais en Wallonie, depuis le 1er janvier 2021, en cas de donation non enregistrée, le donateur doit rester en vie au moins cinq ans (au lieu de trois) pour éviter la taxation des droits de succession. Cette modification a sans doute contribué à une sensibilisation plus large de l'impact fiscal d'une succession. Sans oublier la pandémie et son cortège de questionnements qui ont poussé de nombreux Belges à réfléchir à leur avenir.