Le secteur de la construction continue de faire face à des pénuries de matériaux et à des hausses de prix. Une enquête menée par la Confédération Construction, à laquelle 204 entreprises de construction ont participé, montre que le délai de livraison des matériaux de construction s'allonge légèrement. En septembre, 62 % des entreprises de construction (contre 60 % en juin) ont signalé une prolongation de plus de 2 semaines et 36 % une prolongation de plus de 4 semaines (contre 31 % en juin). La prolongation de la livraison est plus prononcée pour le bois et l'isolation en polyuréthane .

La prolongation des délais de livraison entraîne actuellement des retards pour 59 % des contrats en cours (contre 52 % en juin). Les entreprises de construction connaissent également des hausses de prix : 59 % des entrepreneurs constatent des augmentations de plus de 15 % depuis novembre 2020 (contre 57 % en juin 2021 et 37 % en mars 2021). 32 % voient des hausses de prix de plus de 25 % et 12 % même de plus de 50 %.

Plus de la moitié des hausses de prix sont à la charge de l'entrepreneur, tandis que dans 41 % des cas, la facture de ces augmentations va (plutôt partiellement que totalement) au client.

Selon l'enquête, le secteur de la construction demande principalement aux responsables politiques de reconnaître qu'il s'agit de "circonstances exceptionnelles". Cela signifie que les risques ne doivent pas être entièrement supportés par l'entrepreneur, puisqu'il s'agit de hausses de prix anormales. Dans le même temps, les entreprises de construction appellent à plus de solidarité et de dialogue au sein de l'ensemble de la chaîne de la construction, afin que les tensions autour des prix et des délais de livraison puissent être plus facilement apaisées.

Le secteur de la construction continue de faire face à des pénuries de matériaux et à des hausses de prix. Une enquête menée par la Confédération Construction, à laquelle 204 entreprises de construction ont participé, montre que le délai de livraison des matériaux de construction s'allonge légèrement. En septembre, 62 % des entreprises de construction (contre 60 % en juin) ont signalé une prolongation de plus de 2 semaines et 36 % une prolongation de plus de 4 semaines (contre 31 % en juin). La prolongation de la livraison est plus prononcée pour le bois et l'isolation en polyuréthane . La prolongation des délais de livraison entraîne actuellement des retards pour 59 % des contrats en cours (contre 52 % en juin). Les entreprises de construction connaissent également des hausses de prix : 59 % des entrepreneurs constatent des augmentations de plus de 15 % depuis novembre 2020 (contre 57 % en juin 2021 et 37 % en mars 2021). 32 % voient des hausses de prix de plus de 25 % et 12 % même de plus de 50 %.Plus de la moitié des hausses de prix sont à la charge de l'entrepreneur, tandis que dans 41 % des cas, la facture de ces augmentations va (plutôt partiellement que totalement) au client.Selon l'enquête, le secteur de la construction demande principalement aux responsables politiques de reconnaître qu'il s'agit de "circonstances exceptionnelles". Cela signifie que les risques ne doivent pas être entièrement supportés par l'entrepreneur, puisqu'il s'agit de hausses de prix anormales. Dans le même temps, les entreprises de construction appellent à plus de solidarité et de dialogue au sein de l'ensemble de la chaîne de la construction, afin que les tensions autour des prix et des délais de livraison puissent être plus facilement apaisées.