Avec les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie en vigueur jusqu'au 5 avril, 38% des entreprises de construction devraient déjà faire face à des problèmes de liquidités, selon l'enquête de la Confédération Construction, à laquelle ont participé 902 entrepreneurs.

Environ 40% des sociétés actives dans le secteur ont dû suspendre complètement leurs activités car elles ne pouvaient pas respecter ces mesures, en particulier les règles de distanciation sociale. Et la grande majorité des autres entreprises n'ont pu que partiellement poursuivre le travail.

"Cette crise, si elle persiste, provoquera d'énormes dommages financiers dans le secteur de la construction", met en garde Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction. Il demande à tous les maîtres d'ouvrage - qu'ils soient des acteurs privés et publics mais également les autres entreprises de construction - de payer leurs factures en temps et en heure. "Si nous effectuons nos paiements correctement, nous augmentons les chances de survie des entreprises."

Avec les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie en vigueur jusqu'au 5 avril, 38% des entreprises de construction devraient déjà faire face à des problèmes de liquidités, selon l'enquête de la Confédération Construction, à laquelle ont participé 902 entrepreneurs. Environ 40% des sociétés actives dans le secteur ont dû suspendre complètement leurs activités car elles ne pouvaient pas respecter ces mesures, en particulier les règles de distanciation sociale. Et la grande majorité des autres entreprises n'ont pu que partiellement poursuivre le travail. "Cette crise, si elle persiste, provoquera d'énormes dommages financiers dans le secteur de la construction", met en garde Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction. Il demande à tous les maîtres d'ouvrage - qu'ils soient des acteurs privés et publics mais également les autres entreprises de construction - de payer leurs factures en temps et en heure. "Si nous effectuons nos paiements correctement, nous augmentons les chances de survie des entreprises."