Au deuxième trimestre 2020, presque 53.500 contrats de crédit hypothécaire ont été conclus pour un montant total d'environ 7,5 milliards d'euros, en baisse d'environ 23,5%, selon les statistiques relatives au crédit hypothécaire publiées par l'Union professionnelle du Crédit (UPC). Le montant de ceux-ci a reculé de 19%.

Du fait de la crise du coronavirus et des mesures gouvernementales associées, la passation des actes notariés dans les études a été réduite à un minimum au cours du deuxième trimestre et le nombre de transactions immobilières a également chuté en avril et mai.

En revanche, l'augmentation du nombre des demandes de crédits au cours du mois de juin pourrait indiquer un nouveau redressement vers une situation normale dans les mois à venir, souligne Febelfin.

Au deuxième trimestre 2020, presque 53.500 contrats de crédit hypothécaire ont été conclus pour un montant total d'environ 7,5 milliards d'euros, en baisse d'environ 23,5%, selon les statistiques relatives au crédit hypothécaire publiées par l'Union professionnelle du Crédit (UPC). Le montant de ceux-ci a reculé de 19%. Du fait de la crise du coronavirus et des mesures gouvernementales associées, la passation des actes notariés dans les études a été réduite à un minimum au cours du deuxième trimestre et le nombre de transactions immobilières a également chuté en avril et mai. En revanche, l'augmentation du nombre des demandes de crédits au cours du mois de juin pourrait indiquer un nouveau redressement vers une situation normale dans les mois à venir, souligne Febelfin.