Selon les chiffres de Smovin, un logiciel de gestion locative qui dispose de 20.000 unités locatives sur sa plateforme, seuls 24% des contrats ont été indexés cette année. "Le sujet préoccupe fortement tant les locataires que les propriétaires, relève Grégoire de Donnea, CEO de Smovin. Ces derniers se demandant s'ils doivent ou non indexer leurs locataires et prendre le risque de les voir quitter le bien car le loyer serait devenu trop cher."

Entre le 1er juin 2021 et le 30 juin de cette année, 20,5% des contrats ont été indexés totalement alors que 3,52% l'ont été partiellement. Les chiffres sont similaires dans les trois Régions du pays et dans les différents types de biens. Smovin permet au propriétaire d'être notifié dès qu'il peut indexer un loyer et de procéder à celle-ci de façon conforme. La plateforme conseille au propriétaire de communiquer au locataire son choix délibéré de ne pas indexer le loyer.

Selon les chiffres de Smovin, un logiciel de gestion locative qui dispose de 20.000 unités locatives sur sa plateforme, seuls 24% des contrats ont été indexés cette année. "Le sujet préoccupe fortement tant les locataires que les propriétaires, relève Grégoire de Donnea, CEO de Smovin. Ces derniers se demandant s'ils doivent ou non indexer leurs locataires et prendre le risque de les voir quitter le bien car le loyer serait devenu trop cher." Entre le 1er juin 2021 et le 30 juin de cette année, 20,5% des contrats ont été indexés totalement alors que 3,52% l'ont été partiellement. Les chiffres sont similaires dans les trois Régions du pays et dans les différents types de biens. Smovin permet au propriétaire d'être notifié dès qu'il peut indexer un loyer et de procéder à celle-ci de façon conforme. La plateforme conseille au propriétaire de communiquer au locataire son choix délibéré de ne pas indexer le loyer.