La tendance observée ces dernières années se confirme cependant: de plus en plus de constructions en bois sont fabriquées par des entreprises flamandes qui se concentrent sur cette activité et se fournissent en bois importé, le plus souvent de Scandinavie.

Contrairement aux entreprises wallonnes actives dans la construction en bois, qui utilisent en moyenne 60% de bois local, les sociétés flamandes importent 95% du bois qu'elles utilisent, indique Hugues Frère, directeur de l'ASBL. Or, le profil-type de l'entreprise wallonne de construction en bois est celui d'une petite structure, qui ne réalise qu'une poignée d'habitations sur une année. On parle ici "par exemple d'un menuisier qui en fait une, à côté de ses autres activités", indique Hugues Frère. Le profil des entreprises en Flandre est différent, c'est celui d'une "construction plus intensive, avec un nombre moyen de constructions par entreprise et par an plus élevé, dans le cadre d'une 'mono-activité'", résume-t-il. A terme, c'est sans doute vers un modèle similaire que l'on se dirige aussi dans le sud du pays, estime le directeur de Hout Info Bois.

En 2018, 79 entreprises wallonnes et 45 flamandes (total 124) ont indiqué avoir construit en bois en Belgique, ressort-il de l'enquête de l'association. Près de la moitié des entreprises, dont les plus importantes, ont répondu aux questions de Hout Info Bois, ce qui donne des résultats démontrant une tendance intéressante mais dont les chiffres sont sans doute inférieurs à la réalité. L'enquête indique que 2.514 nouvelles constructions en bois ont été fabriquées en Belgique en 2018 (1.584 en Flandre et 930 en Wallonie), un chiffre qui n'avait jusque là jamais été atteint. L'évolution apparait variable d'année en année, tributaire des activités de quelques gros acteurs du secteur, mais le chiffre suit une tendance à la hausse depuis 2011, quand on avait dénombré 1.777 nouvelles constructions.