"Jusqu'il y a peu, l'entrepreneur portait toute la responsabilité des problèmes sur un chantier", explique un expert. "C'était en effet souvent l'entrepreneur qui, à l'insu du maître de l'ouvrage, engageait des sous-traitants louches. Mais pour lutter encore plus efficacement contre les abus, la loi a été modifiée et le maître de l'ouvrage peut désormais aussi être appelé en responsabilité par le juge. Il doit donc également s'assurer que tout se déroule selon les règles."

Cela a incité à la prudence la Régie des Bâtiments, qui agit le plus souvent comme maître de l'ouvrage pour le gouvernement fédéral. L'inspection sociale est donc déjà descendue à plusieurs reprises sur le chantier de la prison de Leuze-en-Hainaut, toujours pour s'assurer que tous les ouvriers sont en règle. Cela se produira encore plus souvent à l'avenir, indique-t-on au cabinet du secrétaire d'Etat à la Régie des Bâtiments Servais Verherstraeten. Plusieurs chantiers gigantesques sont en effet encore prévus, comme la construction du complexe pénitentiaire de Haren, à Bruxelles.

"Jusqu'il y a peu, l'entrepreneur portait toute la responsabilité des problèmes sur un chantier", explique un expert. "C'était en effet souvent l'entrepreneur qui, à l'insu du maître de l'ouvrage, engageait des sous-traitants louches. Mais pour lutter encore plus efficacement contre les abus, la loi a été modifiée et le maître de l'ouvrage peut désormais aussi être appelé en responsabilité par le juge. Il doit donc également s'assurer que tout se déroule selon les règles." Cela a incité à la prudence la Régie des Bâtiments, qui agit le plus souvent comme maître de l'ouvrage pour le gouvernement fédéral. L'inspection sociale est donc déjà descendue à plusieurs reprises sur le chantier de la prison de Leuze-en-Hainaut, toujours pour s'assurer que tous les ouvriers sont en règle. Cela se produira encore plus souvent à l'avenir, indique-t-on au cabinet du secrétaire d'Etat à la Régie des Bâtiments Servais Verherstraeten. Plusieurs chantiers gigantesques sont en effet encore prévus, comme la construction du complexe pénitentiaire de Haren, à Bruxelles.