En chiffres absolus, le nombre de biens vacants est passé de 23.898 unités au début de 2021 à 23.405 au début de 2022.

Tout comme en 2020, le commerce de détail a été confronté en 2021 à la crise du coronavirus avec des mesures de limitation pour la clientèle. Dans les centres urbains, il y a de nouveau plus de passage mais le niveau d'avant la pandémie n'a encore été retrouvé.

Selon Locatus, la baisse du taux de vacuité ne s'explique pas par une reprise du commerce de détail mais par les mesures de soutien des autorités qui ont limité les dégâts mais aussi par le fait que des commerces ont pu profiter de la crise Covid (commerces de proximité notamment) et le changement de fonction des biens vacants. "Sur les quelque 24.000 biens immobiliers qui étaient vacants au 1er janvier, près de 2.800 n'avaient plus de fonction commerciale à la fin", selon Locatus.

Le taux de vacuité a baissé en Wallonie et à Bruxelles: à respectivement 13,3% en Wallonie (13,7% précédemment) et 10,8% en Flandre (10,9%). Il a par contre augmenté à Bruxelles passant de 11,2 à 11,4%.

En chiffres absolus, le nombre de biens vacants est passé de 23.898 unités au début de 2021 à 23.405 au début de 2022.Tout comme en 2020, le commerce de détail a été confronté en 2021 à la crise du coronavirus avec des mesures de limitation pour la clientèle. Dans les centres urbains, il y a de nouveau plus de passage mais le niveau d'avant la pandémie n'a encore été retrouvé. Selon Locatus, la baisse du taux de vacuité ne s'explique pas par une reprise du commerce de détail mais par les mesures de soutien des autorités qui ont limité les dégâts mais aussi par le fait que des commerces ont pu profiter de la crise Covid (commerces de proximité notamment) et le changement de fonction des biens vacants. "Sur les quelque 24.000 biens immobiliers qui étaient vacants au 1er janvier, près de 2.800 n'avaient plus de fonction commerciale à la fin", selon Locatus. Le taux de vacuité a baissé en Wallonie et à Bruxelles: à respectivement 13,3% en Wallonie (13,7% précédemment) et 10,8% en Flandre (10,9%). Il a par contre augmenté à Bruxelles passant de 11,2 à 11,4%.