Le prix des fermages a augmenté d'environ 70% en vingt ans

19/01/19 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Belga

En 2017, un agriculteur belge déboursait en moyenne 309 euros par hectare par an pour la location de terres labourées et 277 euros par hectare pour les prairies. En 20 ans, le prix des fermages, soit le montant que le locataire verse annuellement au propriétaire pour l'utilisation de ses terres à des fins agricoles, a augmenté de 72% pour les terres labourées. Celui des prairies a crû de 67%, selon les données de l'office statistique belge Statbel.

Le prix des fermages a augmenté d'environ 70% en vingt ans

© Getty Images/iStockphoto

L'augmentation est la plus nette en Flandre. Les terres labourées y sont en hausse de 86% et atteignent 382 euros/ha, tandis que les prairies ont vu leur prix évoluer de 78%, à 327 euros/ha. En Wallonie, la croissance est plus faible, avec une augmentation de 56% pour les terres labourées (249 euros/ha) et de 55% pour les prairies (235 euros/ha).

Au niveau provincial, la Flandre occidentale est la plus onéreuse avec des terres labourées se louant en moyenne 451 euros/ha et des prairies à 402 euros/ha. Selon Statbel, c'est bien plus du double des montants déboursés en province de Luxembourg, où les fermages s'élèvent à respectivement 187 euros/ha et 179 euros/ha.

Newsletter

Tous les jours, une sélection des news économiques les plus importantes.

Nos partenaires