Le salon, qui devait initialement se tenir en juin dernier après avoir été annulé en mars 2000 en pleine explosion de la pandémie, est le principal rendez-vous annuel des acteurs de l'immobilier mondial, non seulement entreprises, investisseurs, promoteurs ou prestataires mais aussi élus locaux et responsables politiques.

Il avait accueilli plus de 28.000 participants venus de plus de 100 pays lors de sa dernière édition en 2019, selon Ronan Vaspart, directeur du Mipim.

"Le digital a fait le tampon pendant ces 12 à 18 mois mais ne suffit pas", a-t-il expliqué à l'AFP.

L'édition 2021 du salon international des professionnels de l'immobilier se tiendra dans un format resserré sur deux jours au Palais des festivals en attendant son retour aux dates habituelles, depuis son lancement en 1990, du 15 au 18 mars 2022, a indiqué dans un communiqué Reed Midem, l'organisateur du Mipim.

Le salon, qui devait initialement se tenir en juin dernier après avoir été annulé en mars 2000 en pleine explosion de la pandémie, est le principal rendez-vous annuel des acteurs de l'immobilier mondial, non seulement entreprises, investisseurs, promoteurs ou prestataires mais aussi élus locaux et responsables politiques. Il avait accueilli plus de 28.000 participants venus de plus de 100 pays lors de sa dernière édition en 2019, selon Ronan Vaspart, directeur du Mipim. "Le digital a fait le tampon pendant ces 12 à 18 mois mais ne suffit pas", a-t-il expliqué à l'AFP. L'édition 2021 du salon international des professionnels de l'immobilier se tiendra dans un format resserré sur deux jours au Palais des festivals en attendant son retour aux dates habituelles, depuis son lancement en 1990, du 15 au 18 mars 2022, a indiqué dans un communiqué Reed Midem, l'organisateur du Mipim.