Après l'annulation de l'édition 2020 et un mini-Mipim en septembre 2021 n'ayant attiré que 5.000 visiteurs - contre 25.000 habituellement -, le marché international de la promotion immobilière, axé sur l'accompagnement du changement urbain, espère bien faire le plein d'exposants et de visiteurs.

"Transformer les espaces dans lesquels nous vivons, nous travaillons et nous divertissons pour permettre un avenir plus durable et prospère pour tous. C'est un thème bien choisi alors que la crise sanitaire nous a forcés à repenser notre façon de vivre", a souligné jeudi Alphi Cartuyvels, l'un des responsables de l'Awex, l'Agence wallonne à l'exportation, cheville ouvrière du pavillon belge.

"Le secteur immobilier doit répondre à ces changements, les accompagner et même, pourquoi pas, en être le précurseur", a-t-il ajouté.

Côté wallon, la délégation - qui arrivera à Cannes en train - comptera 80 sociétés partenaires, 11 co-exposants privés et 15 publics, essentiellement des villes, dont celle de Mons pour la première fois. Cinq maquettes seront exposées sur le stand et 62 projets seront présentés. Neuf bourgmestres, dont ceux de Charleroi, Namur, Mons, La Louvière ou encore Nivelles, seront présents, tout comme les ministres wallons Adrien Dolimont et Christophe Collignon.

Le ministre du Budget en Fédération Wallonie-Bruxelles Frédéric Daerden, le secrétaire d'Etat à la Digitalisation Mathieu Michel ainsi que le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et ses secrétaires d'État Pascal Smet et Nawal Ben Hamou sont également annoncés.

Après l'annulation de l'édition 2020 et un mini-Mipim en septembre 2021 n'ayant attiré que 5.000 visiteurs - contre 25.000 habituellement -, le marché international de la promotion immobilière, axé sur l'accompagnement du changement urbain, espère bien faire le plein d'exposants et de visiteurs. "Transformer les espaces dans lesquels nous vivons, nous travaillons et nous divertissons pour permettre un avenir plus durable et prospère pour tous. C'est un thème bien choisi alors que la crise sanitaire nous a forcés à repenser notre façon de vivre", a souligné jeudi Alphi Cartuyvels, l'un des responsables de l'Awex, l'Agence wallonne à l'exportation, cheville ouvrière du pavillon belge. "Le secteur immobilier doit répondre à ces changements, les accompagner et même, pourquoi pas, en être le précurseur", a-t-il ajouté. Côté wallon, la délégation - qui arrivera à Cannes en train - comptera 80 sociétés partenaires, 11 co-exposants privés et 15 publics, essentiellement des villes, dont celle de Mons pour la première fois. Cinq maquettes seront exposées sur le stand et 62 projets seront présentés. Neuf bourgmestres, dont ceux de Charleroi, Namur, Mons, La Louvière ou encore Nivelles, seront présents, tout comme les ministres wallons Adrien Dolimont et Christophe Collignon. Le ministre du Budget en Fédération Wallonie-Bruxelles Frédéric Daerden, le secrétaire d'Etat à la Digitalisation Mathieu Michel ainsi que le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et ses secrétaires d'État Pascal Smet et Nawal Ben Hamou sont également annoncés.