Mauvaise nouvelle pour les multipropriétaires. Depuis quelques mois, le fisc tente par tous les moyens de taxer les loyers ou les plus-values immobilières comme un " revenu professionnel ", et cela au tarif de... 50 % ! Une " véritable croisade ", plante Denis-Emmanuel Philippe, avocat fiscaliste auprès du cabinet Bloom Law.
...